Après le Maroc, l’Ecole signe de nouveaux partenariats en Tunisie

Après la signature de plusieurs partenariats au Maroc, c’est à présent des universités tunisiennes qui rejoignent la liste des partenaires internationaux de l’Ecole, en Afrique du Nord.

Maroc et Tunisie sont aujourd’hui respectivement les 2ème et 3ème pourvoyeurs d’étudiants étrangers issus de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient en France (tous chiffres confondus, derrière l’Algérie). Et si la France est la destination privilégiée des marocains et tunisiens pour la mobilité étudiante, dans le détail ils sont respectivement 10% et 5% à choisir d’intégrer une école de commerce française. Ces pourcentages se traduisent, en valeur absolue, par les deux premiers contingents d’étudiants d’Afrique du Nord et de Moyen-Orient dans les Ecoles de commerce françaises. Et, dans la majorité des cas, ils rejoignent un programme Master. Voilà pour le contexte !*

Un accord cadre pour cinq partenaires

Alors que l’Ecole avait signé une première série de partenariats au Maroc à la rentrée 2018, cinq nouvelles conventions de partenariat viennent d’être signées en Tunisie au mois de juin par Richard Soparnot, Directeur académique de l’Ecole.

Côté partenaires publics, ces conventions concernent l’ESC Tunis et l’IHEC Sfax, deux des principales business schools tunisiennes. Côté partenaires privés, elles ont été signées avec l’Université Libre de Tunis (la première université privée du pays), le Groupe IHE et l’ISB.

L’accord, pour chacun de ces partenaires, vise une mobilité étudiante en programmes Bachelor et Master, sous la forme d’échanges en semestre ou du passage d’un double-diplôme avec l’ESC Clermont. Enfin, les premiers étudiants bénéficiant de ces accords arriveront vraisemblablement à Clermont pour la rentrée 2020.

* Note « LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES ÉTUDIANTS AFRIQUE DU NORD ET DU MOYEN-ORIENT », Campus France, 2018

Top