Au plus près des étudiants internationaux

Si à peu près la moitié des étudiants internationaux présents dans l’Ecole sont rentrés dans leur pays d’origine avec la crise du Covid-19, l’autre moitié est restée sur place et continue son activité en France. Ils sont, dans ces circonstances particulières, aussi accompagnés individuellement par l’Ecole pour ne pas rester isolés.

international 2018 Groupe ESC Clermont

Pour rappel depuis le début de cette année un étudiant sur trois était international, tous programmes confondus. Dans le détail ceux qui sont rentrés dans leur pays se trouvaient principalement en situation d’échange non-diplômant via un partenaire universitaire (tout comme l’Ecole a communiqué les recommandations du gouvernement qui conseillait de rentrer de l’étranger). Ceux qui sont donc restés en France se trouvaient dans un autre cas de figure : la période de stage en entreprise !

Les modalités du stage restant dépendantes de l’employeur, la plupart d’entre eux sont donc aujourd’hui en situation de télétravail. Afin de les accompagner au mieux, le service international à tout d’abord recensé la situation de chacun de ces étudiants, ce qui a notamment permis d’identifier ceux qui pouvaient être particulièrement isolés ou ayant besoin d’aide en ces temps de confinement.


Le maintien du lien

Chaque jour le service international informe ces étudiants des consignes en vigueur en France. En guise d’exemple cela consiste à transmettre la bonne attestation de déplacement à utiliser ou encore les changements de conduites à tenir, surtout pour ceux qui sont plus à l’aise avec la langue de Shakespeare que de Molière.

Cela passe par les emails personnels mais aussi le groupe Facebook du service international où sont présents tous les étudiants internationaux afin d’être bien sûr que les messages passent et d’échanger facilement. Chaque étudiant resté en France a, par ailleurs, les numéros personnels de deux référents du service (Audrey Esteves, Responsable Relations Internationales et Lisa Fiacre, Responsable des étudiants internationaux entrants) au cas où… une sorte de hotline ouverte en cas de problème ou encore pour discuter, tout simplement. Par ailleurs ils peuvent aussi bénéficier d’un service d’aide psychologique mis en place par le Service de Santé Universitaire de Clermont-Ferrand.

Dans l’ensemble ce rapport, aussi distantiel qu’il soit, est logiquement apprécié et les retours des étudiants rassurent : les liens sont toujours là !

Top