Ethique : de la philo aux pratiques professionnelles avec le Rotary et la CGE

Laura Sodaymay vient, en parallèle à la conclusion de ses études en Master avec un mémoire sur l’éthique, de participer au concours national de la promotion de l’éthique professionnelle organisé par le Rotary et la CGE.

Si l’Ethique a été un sujet « Centenaire » avec la tenue du colloque international sur Kierkegaard cette année, c’est bien parce qu’il est aussi un sujet récurrent et central dans les pratiques professionnelles. C’est dans cette perspective que la CGE organise chaque année, avec le Rotary Club qui le porte au niveau de chaque région et sous le patronage de l’UNESCO, un concours qui mêle théorie et pratiques professionnelle à travers le regard d’étudiants, « parce qu’ils sont les décideurs de demain ».

Si de nombreux étudiants de l’Ecole ont par le passé obtenu le prix régional, Laura Sodaymay a été notre représentante cette année et est arrivée en seconde position. Le sujet de son essai était sur les modes de consommation et la manière dont ils traduisent un engagement sur des enjeux éthiques actuels et celui-ci lui aura valu, en passant, deux articles dans la presse régionale.

Coachée par Melissa Fox-Muraton, elle retient de cette expérience que « le concours organisé sur le thème de l’éthique par le Rotary et la CGE a été une expérience très enrichissante. Cela m’a permis d’approfondir mes connaissances sur un sujet qui me paraît clé. Le fait de porter une certaine attention à l’éthique aujourd’hui est, je trouve, très encourageant. Et grâce à l’essai que j’ai rédigé, j’ai pu prendre conscience du poids qu’avait ma consommation sur ces enjeux et du rôle que je pouvais jouer. »

Rendez-vous est pris pour le prix de l’année prochaine !

Pour en savoir plus que le concours

Top