Où (en) est Clermont-Ferrand?

Clermont-Ferrand a toujours été une ville étudiante… mais c’est aussi une ville qui change et bouge, loin des clichés qui datent du siècle dernier. Revue de faits, pour voir la ville telle qu’elle est aujourd’hui.

 

Une ville « étudiante-friendly »

Un des principaux facteurs de vitalité de la ville tient à sa population étudiante même. En 2018, ils étaient 36.880 (dont près de 5.000 étudiants étrangers) à peupler Clermont. C’est une population qui ne cesse de grandir (+7% en 10 ans) et qui représente un peu plus d’un habitant sur quatre à l’échelle de la ville et un sur sept à l’échelle de la métropole. Car, oui, depuis 2018 Clermont-Ferrand est une métropole.

Comment ferait-on des choix sans classements ? Celui de L’Etudiant, sur les villes les plus agréables de France où faire ses études, nous place en 3e position pour les villes de 30.000 étudiants. Beau score.

Un des avantages indéniables de la vie étudiante à Clermont-Ferrand est son coût de la vie, plutôt économique. Le coût du logement fait partie des plus bas dans les grandes villes étudiantes françaises (11e sur 46 villes selon les chiffres de l’UNEF en 2017), avec un parc immobilier bien fourni. Les étudiants de la ville ont aussi droit à la « Carte cité jeunes » qui offre des réductions notables pour profiter de la vie culturelle locale. Et à chaque rentrée universitaire la Ville porte une festival dédié « Clermont-Ferrand fête ses étudiants » durant une semaine pour découvrir tout cela et qui passe, logiquement, par l’ESC Clermont.

Parler du territoire, c’est aussi parler de son économie. Clermont-Ferrand est la seule ville de France où une entreprise du CAC40 a son siège en dehors de Paris, à savoir Michelin (et, par ailleurs, partenaire de l’Ecole). Son écosystème industriel ne s’arrête pas au seul fabricant de pneus puisqu’il y a aussi de grands industriels comme Constellium, Aubert & Duval… des plateformes logistiques comme avec DB Schenker. On compte aussi d’autres grandes entreprises dans des domaines variés telles que Limagrain, Volvic, MSD-Chibret, les Laboratoires Théa, La Montagne… Et c’est sans parler du tissus de PME. Les nouvelles technologies ne sont pas en reste avec des groupes comme CGI, Almerys et l’arrivée d’un quartier numérique en lien avec la Clermont Auvergne French Tech. Bref, la diversité économique est là.

Enfin la position centrale de Clermont-Ferrand et positionne la ville à moins de 2h de Lyon (en voiture), 3h de Paris (en train), 3h de Bordeaux ou Montpellier (en voiture). Clermont-Ferrand est également ouverte sur le monde grâce à l’aéroport d’Aulnat et plusieurs lignes low-cost à destination de l’Europe entière.

 

Une ville effervescente !

Depuis 2 ans Clermont-Ferrand a l’ambition de devenir future capitale européenne de la culture et a lancé en conséquence le programme Effervescences. Celui-ci rythme à présent la vie culturelle de la cité, toute l’année, en incluant ses habitants. Clermont-Ferrand est une vraie ville de festivals reconnus internationalement. Il faut vivre, par exemple, la semaine du Festival International du Court-Métrage pour en prendre la mesure puisqu’il s’agit du 2nd festival de cinéma en France en termes de fréquentation derrière le Festival de… Cannes. Clermont-Ferrand est, en passant, une ville qui offre un des plus gros rapports de sièges de cinéma par habitants de France, que vous soyez d’humeur multiplex ou arts et essais.

Nous pouvons aussi citer Europavox qui, depuis plus de 10 ans et en lien avec l’équipe de Rock en Seine, réunit des talents musicaux de toute l’Europe. Il existe encore bien d’autres festivals emblématiques tout au long de l’année : les carnets de voyage, la photographie, les documentaires, les arts vidéo et numérique, les arts vivants…

Tout cela se passe alors que de nombreuses scènes, salles d’expo et musées ont par ailleurs leurs propres programmations : La Coopérative de Mai pour les musiques actuelles (et ses afterworks), La Comédie Scène nationale, le MARQ, le FRAC, l’Opéra, l’Orchestre d’Auvergne…

Et, bien évidemment, il y a les associations étudiantes au sein de l’Ecole qui apportent leur pierre à cet édifice local.

 

Un territoire qui fait plaisir

Clermont-Ferrand et l’Auvergne sont une destination touristique de choix dans la troisième Région touristique de France (derrière l’ile de France et Provence Alpes Côte d’Azur)… et ce n’est pas pour rien. Clermont-Ferrand est pour sa part régulièrement dans les têtes des palmarès des villes où il fait bon vivre (4e position selon L’Express en 2018).

Le charme de Clermont-Ferrand tient, en partie, à son centre-ville et son « plateau central ». Vous ne pourrez pas le rater puisque le boulevard Trudaine, où se situe l’Ecole, est une de ses portes d’entrée. Peuplé de bars, restaurants, de magasins de toutes sortes ainsi que de deux centres commerciaux, cet hyper centre permet de tout vivre à pied (ou en vélo). A noter : tout comme pour les places de cinéma, Clermont-Ferrand a un ratio élevé de restaurants par habitants.

Autre attrait important de la ville : ses infrastructures sportives. Piscines, stades, patinoire… la métropole compte près de 70.000 licenciés sportifs répartis dans 481 clubs. Avec, bien sûr, un Bureau Des Sports au sein de l’Ecole.

En lien avec l’activité sportive, sortir de la ville pour se retrouver en pleine nature ne prend que quelques minutes. Il y a tout d’abord la Chaîne de Puys – qui vient tout juste d’être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO – et son emblématique Puy de Dôme. Pour les amateurs d’eau vous pouvez profiter de nombreux lacs qui y sont présents mais aussi l’Allier à l’est de la ville. Un peu plus bas, vous pouvez profiter de la chaîne du Sancy à moins d’1h de route et de ses stations de ski, ouvertes hiver comme été. D’autres espaces moins touristiques sont autant d’invitations à la découverte de la nature : le Cézallier, les Combrailles… Il y a beaucoup à explorer à l’ouest de la seconde Région de France !

Top