Réouverture des frontières françaises aux étudiants étrangers

Le Gouvernement vient d’annoncer la levée de l’ensemble des restrictions de circulation à l’intérieur des frontières intérieures européennes à partir du 15 juin ainsi que la réouverture des frontières à l’ensemble des étudiants étrangers souhaitant venir en France à partir du 1er juillet 2020.

Etant donné l’évolution favorable de la situation sanitaire en France et en Europe et conformément aux recommandations de la Commission européenne, il a donc été décidé ce qui suit.


Levée des restrictions de déplacement en Europe

A compter du 15 juin, les personnes en provenance de pays de l’espace européen pourront donc entrer sur le territoire français sans restrictions et n’auront plus à se munir d’une attestation de déplacement international dérogatoire. Elles seront, par ailleurs, dispensées de quatorzaine à leur arrivée en France.

Des restrictions de déplacement et de quatorzaine continuent néanmoins de s’appliquer « par réciprocité » avec :

  • L’Espagne qui, jusqu’au 21 juin, maintient ses restrictions de circulation ainsi que l’exigence de quatorzaine pour les passagers aériens en provenance des pays européens.
  • Le Royaume-Uni qui a choisi de mettre en place le 8 juin une obligation de quatorzaine pour les voyageurs en provenance de France. Elle s’appliquera donc aux étudiants britanniques en France.

Accueil de l’ensemble des étudiants internationaux

C’est la seconde bonne nouvelle de cette annonce : « la France procèdera par ailleurs à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet. Cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là. »

Cela signifie que les étudiants internationaux seront autorisés, quel que soit leur pays d’origine, à venir en France et les modalités de leur accueil seront facilitées. Leurs demandes de visas et de titres de séjour seront, dans le même temps, traitées en priorité.

Pour mémoire l’Ecole avait d’ores et déjà acté la possibilité pour les étudiants étrangers de débuter leur rentrée à distance, si les restrictions de déplacement étaient maintenues. Il semble désormais acquis que la règle sera plutôt d’être physiquement présent et que la rentrée distancielle soit l’exception !

Crédits photo : Daniel Lim sur unsplash.com

Top