#Fondation
09.01.2023

Parcours doctoral au sein de l’ESC Clermont BS : le témoignage de Grégory BLANCHARD

Doctorant hier, docteur en Sciences de gestion aujourd’hui, Grégory BLANCHARD a soutenu sa thèse fin novembre 2022. D’abord diplômé du MBA – Executive Master en Management de l’ESC Clermont Business School en 2018, Gregory BLANCHARD s’est investi de nombreuses manières au sein de l’Ecole (assistant pédagogique, jury pour Les Négociales, etc) tout en travaillant sur sa thèse sous la direction d’Anne ALBERT-CROMARIAS. Retour sur son parcours et zoom sur l’accompagnement de la Fondation Groupe ESC Clermont.

Quand la Fondation Groupe ESC encourage les vocations 

Au service des étudiants, des diplômés et des entreprises, la Fondation Groupe ESC Clermont accompagne également la mise en œuvre de la stratégie éducative de l’Ecole. Chaque année, elle finance des projets selon 4 axes principaux :
– ouverture sociale et l’égalité des chances
– innovations pédagogiques et recherche appliquée
– dynamiques entrepreneuriales
– insertion professionnelle 

Pour encourager les étudiants de l’ESC Clermont Business School à devenir de futurs enseignants-chercheurs, la Fondation Groupe ESC Clermont délivre 2 types de bourses : 

  • Les bourses « Parcours pré-doctoral » : ces bourses permettent de financer les frais d’inscription d’étudiants en dernière année du Master Grande Ecole à la qualification complémentaire « Initiation à la recherche en sciences de gestion » proposée par l’Université Clermont Auvergne. Cette qualification permet ensuite de poursuivre un parcours doctoral jusqu’à la thèse.  
  • Les bourses « Parcours doctoral » : ces bourses permettent de financer 50% de la rémunération d’un doctorant recruté par l’ESC Clermont Business School sur les 3 années de son parcours doctoral. La présence de doctorants au sein de l’Ecole permet de renforcer l’équipe d’enseignants-chercheurs et les publications sur les thèmes de recherche et d’enseignement prioritaires de l’Ecole. Il est à noter qu’à partir de 2023, les projets de recherches des candidats à ce type de bourse devront porter sur les questions DD&RS. 

Retour sur le parcours de Grégory BLANCHARD 

En 2017, vous intégrez le programme « MBA – Executive Master en Management » de l’ESC Clermont BS. Quel était votre objectif initial et pourquoi avoir choisi ce programme ?

J’ai intégré le MBA – Executive Master en Management en 2016. Dans la poursuite de mon objectif de reconnaissance de compétences, j’avais envisagé une VAE. J’ai pris contact avec Isabelle Valleix du service formation continue de l’ESC Clermont BS lors de portes ouvertes, qui m’a présenté ce programme. J’ai trouvé cette solution encore plus attrayante que la VAE, car cela me permettait de développer de nouvelles compétences, de me remettre à jour.

Une fois votre diplôme obtenu et après avoir validé votre Qualification Complémentaire Recherche, vous rejoignez le parcours doctoral proposé par l’ESC Clermont BS. De quelle façon la Fondation Groupe ESC Clermont a-t-elle soutenu votre projet de thèse ?

La Fondation a financé la partie recherche de mon contrat doctoral. Cela a donc permis que je sois recruté à plein temps à l’ESC Clermont BS, avec 50 % de mon temps en enseignement dans le domaine de la négociation / vente (besoin de l’école sur ce poste), et donc 50 % de mon temps consacré à la recherche. Sans la Fondation, je n’aurais pas eu de financement pour ma thèse, ce qui aurait très grandement compliqué mon parcours doctoral.

Pourquoi avoir décidé de faire une thèse ? Connaissiez-vous cette possibilité de parcours avant d’être à l’ESC Clermont BS ? Quel est l’intérêt de faire une thèse pour vous et pour l’école ?

Je n’avais pas du tout envisagé de faire une thèse quand j’ai démarré le MBA – Executive Master en Management. C’est en travaillant sur mon mémoire de Master que je me suis découvert cet attrait pour la recherche, à ma grande surprise d’ailleurs ! Mais j’aimais transmettre, et l’idée de devenir enseignant-chercheur m’a séduit. Alors, pourquoi ne pas tenter ?
L’intérêt de la thèse pour moi, c’est avant tout un petit défi : suis-je capable ? C’est aussi une opportunité d’acquérir des connaissances, de grandir intellectuellement. J’ai toujours été lecteur, donc ce n’était pas rédhibitoire de tenter l’exercice.
Pour l’école, il y avait selon moi plusieurs intérêts. Le premier est de former un profil en interne difficile à trouver : un enseignant-chercheur en vente et négociation commerciale, c’est visiblement une denrée rare. Le deuxième est aussi de faire croître le volume de contributions scientifiques de l’école, et donc de progresser dans différents classements.

Votre thèse s’intitule « Artisanat et identité(s) : interactions entre les différentes identités ». Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Lors de mon mémoire de Master (pendant le MBA – Executive Master en Management), j’ai observé que les travaux sur l’artisanat étaient très peu nombreux. C’est une opportunité qu’il fallait saisir. Je suis aussi assez « fan » de l’artisanat, à titre personnel, et donc pouvoir aider ces entreprises en faisant de la recherche en management était une idée séduisante.

Après 3 ans de travail doctoral de qualité, vous avez soutenu votre thèse, le 29 novembre dernier. Comment s’est passé ce moment tant attendu et quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’étais assez inquiet, car les membres de mon jury sont des académiciens très qualifiés, reconnus, et comme beaucoup de doctorants, j’ai été confronté au célèbre syndrome de l’imposteur. Mais j’ai reçu beaucoup de soutien de ma directrice de thèse, Anne Albert-Cromarias, cela m’a vraiment aidé pour aborder ce moment. La soutenance de thèse s’est finalement bien passée !
Mon projet professionnel est d’ores et déjà réalisé, puisque je suis maintenant enseignant-chercheur à l’ESC Clermont BS. J’espère apporter de modestes contributions, tant en enseignement qu’en recherche, au service de nos étudiants et des entreprises du territoire.

Que retiendrez-vous de ce parcours ? Quel est pour vous le plus dur moment durant votre thèse ? Le plus beau moment ?

Je retiens plusieurs choses. La première, c’est dur ! La deuxième : c’est gratifiant ! Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter.
Le moment le plus dur, je pense que c’était les derniers mois et la finalisation du manuscrit. Cela a été très, très difficile.
Le moment le plus beau, c’est quand j’ai reçu la validation du jury, après la délibération, avec des commentaires assez positifs. C’était une belle reconnaissance du travail accompli.

Quels conseils donneriez-vous à un candidat qui souhaite faire une thèse ?

Je crois que je donnerais deux conseils en priorité : le premier, de choisir un sujet qui le passionne. Le second, choisir son encadrant de thèse avec soin.

Le saviez-vous ?

Experts dans leur domaine, les professeurs permanents de l’Ecole sont engagés dans des activités de recherche. En tant qu’enseignants-chercheurs, leurs travaux sont publiés dans des revues scientifiques de haut niveau, francophones ou anglophones, mais aussi des ouvrages.

Ils peuvent également coordonner l’élaboration d’ouvrages en collaboration avec d’autres chercheurs, intervenir dans des conférences en tant qu’invités ou encore présenter leurs travaux dans des colloques nationaux et internationaux.

La qualité des recherches menées par les enseignants-chercheurs de l’ESC Clermont Business School se mesure également en termes d’impact. Ces travaux scientifiques doivent pouvoir éclairer des sujets d’actualités et s’adresser au plus grand nombre. C’est une des raisons pour lesquelles l’Ecole collabore avec « The Conversation », un média grand public, 100% gratuit et sous licence Creative Commons.

Les recherches de l’ESC Clermont Business School traitent de l’innovation en management et se déclinent selon les trois axes du CleRMa (Clermont Recherche Management), laboratoire de recherche commun en Sciences de Gestion à l’ESC Clermont BS et l’UCA :

  • Axe AMPHI (Alter Management, Potentiel Humain, Innovation)
  • Axe STeRA (Stratégie, Territoire et Réseaux d’Acteurs)
  • Axe FIRE (Finance, Information et Responsabilité d’Entreprise)

Aujourd’hui, le corps professoral permanent de l’école se compose de 53 professeurs, mobilisés pour faire rayonner l’Ecole et assoir son expertise et sa légitimité, en France et à l’étranger.

La recherche, un vrai axe stratégique de l’ESC Clermont BS !

Suivez l’actualité de l’ESC Clermont Business School en vous abonnant à notre newsletter !

Chargement
Mentions légales