#Programmes
17.04.2020

Les étudiant(e)s tiennent la distance

Après un premier volet sur la mise en place de la continuité pédagogique à l’Ecole avec les témoignages d’enseignants, il est à présent logique de nous pencher de l’autre côté de l’écran, avec ce que vivent les étudiantes et étudiants de l’Ecole. Un article à suivre, qui s’enrichit de jour en jour !

Lison Prabonaud, étudiante en Bachelor 1
Safa Mardi, étudiante en Bachelor 3 Vente et web marketing/retail
Flavie Veillaut, étudiante en Bachelor 3 Vente et web marketing/retail


Lison Prabonaud, étudiante en Bachelor 1

Actuellement en 1e année de Bachelor, comment se passe le passage en cours à distance après un premier semestre sur place ?

Le passage des cours à distance a clairement changé notre mode de travail et surtout nous a forcés à une autonomie complète. Personnellement, j’ai été bien formée dans mon lycée pour le travail en autonomie donc le fait d’avoir les cours à distance ne perturbe pas l’efficacité de mon travail. Cependant je sais que certains élèves ont plus de mal à tenir le rythme, mais ils suivent quand même les cours par vidéo-conférence.  Les professeurs sont quand même présents avec nous par mail et par vidéo-conférence pendant les périodes de cours ce qui est assez rassurant. De plus, nous devons passer nos partiels par internet ce qui était inquiétant au début car certains ont des problèmes de connexion ou d’autres doivent partager l’ordinateur avec leur famille. Les partiels ont commencé lundi dernier et ce fut assez simple d’y faire par internet cela a rassuré plus d’un élève. Durant les partiels chaque professeur est présent pendant toute la durée de l’examen, c’est aussi rassurant.

 

Qu’est-ce qui est appréciable dans le fait de continuer ses cours à distance ?

Le fait de continuer les cours à distance en a ravi plus d’un ! Plus sérieusement je pense qu’il faut rester attentif à sa concentration avec ce mode d’enseignement. De plus, les vidéo-conférences nécessitent une connexion internet sur une longue durée ce qui peut être compliqué si nos parents sont en télétravail où s’il y a des petits problèmes techniques (microcoupures à cause de la bande passante, un micro qui fonctionne mal, une question ou une réponse qu’on n’entend pas…). Un des points positifs du confinement c’est que nous avons créé un nouveau type de relation avec les professeurs qui prennent plus systématiquement de nos nouvelles.

Comment le lien entre étudiants se maintient ?

Nous avons de la chance que notre génération soit connue pour être adaptée aux réseaux sociaux, ce qui nous permet de garder contact constant entre nous. De plus nous réalisons aussi des vidéo-conférences entre nous ou des apéros en facetime. Certains professeurs nous encouragent d’ailleurs à maintenir un lien constant entre nous même si nous suivons scrupuleusement le #restezchezvous !

Quel est ton (petit) truc ou plaisir pour mieux vivre le confinement ?

Je suis un programme de coaching sportif personnalisé tous les jours (chez moi, logiquement) et je profite de mon balcon quand il y a du soleil !


Safa Mardi, étudiante en Bachelor 3 Vente et web marketing/retail

Vous êtes dans une filière en alternance (et donc beaucoup dans l’action), comment vivez-vous ce changement de rythme ?

Pour ma part, le confinement m’a permis de rattraper mon retard sur les travaux scolaires. Étant donné que j’ai été en chômage partiel sur le mois de mars, j’ai pu me concentrer uniquement sur mes cours et les travaux de groupe. Cependant, le drive de mon magasin (BRICOMAN) est resté quant à lui ouvert et la réception de marchandises n’a pas cessé. A présent le magasin applique un roulement au niveau des salariés pour pouvoir faire travailler tous les volontaires afin d’équilibrer les salaires tout en restant sur un effectif de 13 collaborateurs maximum. Je retourne donc travailler dés lundi pour une durée de 2 semaines, après 2 semaines école très intenses. Je vais enfin sortir après presque 1 mois de confinement.

Quels sont les avantages à continuer les cours en ligne ? Est-ce que vous ressentez que la pédagogie est très différente ?

Au niveau pédagogique, je remercie les professeurs pour leurs implications et leurs temps consacrés pour nous aider, même les week-ends ! Je trouve ça très utile de respecter l’emploi du temps et les heures totales de cours. Quelques fois cela peut paraître long, mais au final on s’en sort bien. Je trouve que les cours sont à la fois plus simples et que nous avons moins de pression mais, en même temps, la charge de travail assez importante.

Comment se passent les relations avec les enseignants/intervenants ?

Pour ma part, la première semaine de cours à distance était très sympa. Les profs étaient vraiment à l’écoute et compréhensifs de la situation concernant nos soutenances. Nous avons aussi eu le privilège de réaliser le business game à distance et c’est super de l’avoir maintenu ! C’était très intense, à s’en arracher les cheveux, mais une très belle expérience. Monsieur Blanchard (enseignant à l’Ecole) a su l’animer parfaitement c’était très sympa.

Quel est ton (petit) truc ou plaisir pour mieux vivre le confinement ?

Ayant un emploi du temps très chargé depuis la rentrée entre l’école, les devoirs, le travail et le football, j’avoue que j’étais très rarement à la maison. Je me rapproche donc beaucoup de ma famille en cette période de confinement. Cela me permet de partager de nombreux moments avec mon père, mon grand frère et ma petite soeur tels que les jeux de sociétés, les soirées films, les barbecues, la cuisine… J’ai retrouvé la complicité que l’on avait étant enfants. Ces moments sont très agréables et me redonnent beaucoup d’énergie et de motivation pour mes projets. Cela rend mon confinement joyeux et plein de bonne humeur. La famille est encore plus important que l’on ne le croit ! Si j’ai un conseil à vous donner, faites comme moi si vous le pouvez et profitez-en.


Flavie Veillaut, étudiante en Bachelor 3 Vente et web marketing/retail

Vous êtes dans une filière en alternance (et donc beaucoup dans l’action), comment vivez-vous ce changement de rythme ?

J’effectue mon année d’alternance dans une entreprise de grande distribution spécialisée dans les articles de bricolage. De ce fait, selon l’article émis par le gouvernement nous faisons partie des enseignes qui doivent être ouvertes. Néanmoins le travail est différent étant donné que nous travaillons uniquement avec le drive ; le magasin n’étant pas ouvert au public. Le rythme de travail est donc beaucoup plus soutenu car nous préparons en moyenne entre 150 et 200 commandes par jour.

Les employés travaillent sous la forme du volontariat avec des protections importantes allant du masque aux gants en passant par les visières de protections. Les règles sanitaires sont omniprésentes et de longues réunions de préparations ont eu lieu avant la décision de rouvrir le magasin en drive. En effet, lors de la première semaine de confinement, le groupe avait décidé que l’ensemble des magasins resteraient totalement fermés. Finalement, après plusieurs conférences téléphoniques tout au long de la semaine avec les dirigeants, la décision de rouvrir les magasins en drive a été prise.

Me concernant, j’ai fait partie des premières dans mon entreprise à avoir déclaré mon volontariat pour travailler dès la semaine suivante. Je suis assez hyperactive et je me voyais mal rester chez moi alors que j’avais la possibilité d’aller travailler.  Dès le premier jour d’ouverture nous avons reçu un nombre important de commandes et un élan de solidarité s’est imposé dans l’entreprise. Désormais nous ne pensons plus chacun pour notre rayon mais chacun pour l’ensemble du magasin.

Finalement, j’aime beaucoup cette méthode de travail. Nous avons la possibilité de travailler en binôme et le fait de pouvoir travailler dans un autre rayon que le sien m’apporte beaucoup en termes de connaissances de produits. De plus, l’ambiance est très conviviale, les journées de travail sont donc agréables.

Quels sont les avantages à continuer les cours en ligne ? Est-ce que vous ressentez que la pédagogie est très différente ?

Dans notre école, nous avons l’avantage de bénéficier de cours en ligne afin de pouvoir valider notre année. Pour ma part, cela limite les frais de transports pour me rendre sur Clermont Ferrand et j’ai la possibilité d’organiser mon temps de travail comme je le souhaite. Dans mon cursus, tous les cours prévus sont assurés, ce qui me rassure étant donné qu’en alternance nous avons peu de semaines de cours.

Cependant, la volonté pour suivre le(s) cours n’est pas la même. Les tentations pour « décrocher » sont très fortes lorsque nous sommes à notre domicile. De plus, étant étudiants en alternance nous sommes en ce moment plus tenté d’aller travailler dans notre entreprise étant donné les conditions et les besoins de ces dernières. La pédagogie est forcément différente étant donné que le professeur ou l’intervenant ne parle pas physiquement à une classe. Il est peut-être un peu plus difficile pour nous d’intervenir et de préparer nos travaux, la plupart étant des travaux de groupe.

Finalement, le plus dur est le manque de relations sociales. Comme je l’ai dit précédemment nous avons peu de semaines de cours et nous aimons les semaines écoles car cela nous permet de tous nous retrouver et de ne plus être dans le cadre du « travail ».

Comment se passent les relations avec les enseignants/intervenants ?

Les enseignants/intervenants sont très présents et répondent rapidement à toutes nos requêtes. Pour moi, les cours se passent très bien et les intervenants sont compréhensifs et adaptent donc leurs cours afin que celui-ci ne soit pas trop long, tout en nous communiquant les connaissances nécessaires. Par exemple, j’ai pu participer au business game qui a eu lieu les 2, 3 et 6 avril derniers. Bien que ce jeu n’ait pas eu lieu en classe, l’animateur du jeu était omniprésent et nous répondait très rapidement en cas de problème, comme s’il était à côté de nous.

Je trouve que l’ensemble de l’équipe enseignante fait tout son possible pour assurer au maximum les cours et je leur en suis reconnaissante !

Suivez l’actualité de l’ESC Clermont Business School en vous abonnant à notre newsletter !

Chargement
Mentions légales